L’intervention

Elle dure en moyenne 1 heures 30 minutes.

L’anesthésie

Dans la plupart des cas, l’anesthésie générale est pratiquée.

L’hospitalisation

Elle dure en moyenne 1 jour. Une chirurgie en ambulatoire est possible.

La convalescence

d’une semaine à 10 jours. Prévoir 10 jours d’arrêt maladie pour les rhinoplasties prises en charge par la sécurité sociale (antécédents de fracture des os du nez et difficultés respiratoires).

Le coût

Le prix dépend de l’acceptation ou non de la sécurité sociale, ainsi que des difficultés prévisibles de l’intervention.
Il comprend les frais d’anesthésie, les honoraires du chirurgien, les frais d’hospitalisation et le suivi du patient après l’intervention.
Sécu : possibilité de prise en charge partielle sécurité sociale, (uniquement sur entente préalable). La Mutuelle prend alors en charge les honoraires, selon votre contrat (sur présentation du devis).

QU’EST-CE QUE C’EST LA RHINOPLASTIE ET COMMENT ÇA MARCHE
Le chirurgien modifie la forme du nez en intervenant à l’intérieur de celui-ci. Son travail fini, c’est la peau qui prendra le relais et, parce qu’elle est élastique, viendra se modeler sur la nouvelle structure. La qualité de la peau est très importante pour que ce travail se fasse bien. A la fin il n’y a aucune cicatrice visible.
DANS QUELS CAS PEUT-ON FAIRE CETTE INTERVENTION
C’est parce qu’on veut embellir son nez que l’on fait une rhinoplastie, quelque soit l’origine de la disgrâce que le patient perçoit. Les raisons sont donc esthétiques (harmonisation du nez avec les traits du visage) et psychologiques (l’image qu’a de lui-même le patient). C’est aussi parfois pour régler un problème de respiration nasale.
JE SUIS UN JEUNE HOMME DE 14 ANS EST-CE QUE JE PEUX CORRIGER MON NEZ, QUE JE N’AIME PAS DU TOUT
Il faudra que tu attendes un petit peu encore pour qu’on voit ensemble si on peut faire quelque chose pour que tu te sentes mieux. L’age minimal est 16 ans, en tous cas seulement quand ta croissance est finie. Hommes ou femmes peuvent bénéficier de cette médecine.
JE POURRAI FAIRE COUVRIR MON OPÉRATION DU NEZ PAR LA SÉCURITÉ SOCIALE
Ce n’est possible qu’exceptionnellement, sous certaines conditions très spécifiques et d’ordre médical.
MON NEZ NE ME PLAÎT PAS DU TOUT MAIS J’AI TROP PEUR DE LA MOINDRE INTERVENTION CHIRURGICALE… EST-CE QU’IL N’Y A PLUS RIEN À FAIRE POUR MOI
Ce n’est pas complètement impossible mais les cas où une intervention chirurgicale n’est pas la seule solution sont rares. Si c’était le cas pour vous, je vous indiquerai ce que vous pouvez faire pour être soulagée. Il faut pour cela que nous prenions rendez-vous dans tous les cas.
JE SUPPOSE QU’ON NE VA PAS DIRECTEMENT SUR LA TABLE D’OPÉRATION. QU’EST-CE QUI SE PASSE AVANT
Nous nous rencontrons, plusieurs fois s’il le faut. Nous analysons ensemble vos désirs et j’étudie votre nez dans ses rapports avec le reste du visage. Un examen complet de votre nez est fait. A ce moment on peut prendre la décision d’intervenir (il arrive que je déconseille l’intervention). Des images virtuelles du résultat de l’opération vous sont montrées pour vous aider à vous projeter. S’il y a intervention vous devrez faire un bilan pré-opératoire complet, bien entendu ! Et vous consulterez l’anesthésiste au moins 2 jours avant l’opération.
SI JE ME FAIS OPÉRER, JE SERAIS COMPLÈTEMENT ENDORMIE ? ET JE DEVRAIS RESTER LONGTEMPS À L’HÔPITAL
En général, cette chirurgie se fait sous anesthésie générale. Mais il existe des cas rares où une simple anesthésie locale suffit. C’est ensemble, moi, vous et l’anesthésiste que nous pouvons décider d’opérer ainsi. Mais il vous faut savoir que dans le cas d’une anesthésie locale, vous devez prendre une certaine dose de tranquillisants. Pour ce qui est de la durée de l’hospitalisation, sauf avis médical contraire, vous ne restez que quelques heures à l’hôpital et ressortez quelques heures après l’opération, qui a duré de 45 minutes à deux heures.
JE SUIS TOUJOURS TRÈS CURIEUSE QU’ON M’EXPLIQUE CE QU’ON VA ME FAIRE… POUVEZ-VOUS ME DIRE EN QUOI CONSISTE CONCRÈTEMENT VOTE OPÉRATION
Bien sûr ! D’abord l’incision : en principe elle est dissimulée (à l’intérieur des narines ou sous la lèvre supérieure). C’est pour cela qu’il n’y a aucune cicatrice visible. Sauf si il s’agit d’une reprise chirurgicale ou si les déformations sont importantes au départ : dans ce cas il faut pratiquer des incisions externes. Mais même dans ce cas le résultat est très discret. Puis la dissection : la charpente osseuse et cartilagineuse est isolée. Puis j’opère les rectifications de l’infrastructure ostéo-cartilagineuse (c’est l’étape la plus importante) qui vient d’être isolée. Alors je suture, à l’aide de petits fils résorbables, et finalement les pansements sont posés: les fosses nasales peuvent être méchées. Un pansement est en général posé. Enfin, une attelle est moulée et fixée sur le nez, pouvant parfois remonter sur le front.
APRÈS L’OPÉRATION COMBIEN DE TEMPS AVANT DE TOUT ENLEVER
D’abord sachez qu’il y a très peu de douleurs. Juste une gêne pour respirer du fait des mèches. Apparaissent un gonflement ou des ecchymoses (bleus), surtout au niveau des paupières, qui mettent un temps variable à disparaître, en fonction des patients. Il est fortement conseillé de ne faire aucun effort les jours suivant l’opération. On retire les mèches entre le 2e et le 5e jour. L’attelle entre le 5e et le 8e jour (on met parfois à ce moment-là une petite attelle). Le nez apparaît alors encore massif et des gênes respiratoires persistent. Ne vous alarmez pas ! C’est normal ! Tout cela s’estompe progressivement dans les 10 à 20 jours qui suivent et une vie normale reprend. Mais attention ! Pas de boxe ! (ni aucun sport)
ÇA FAIT PLUS D’1 MOIS QUE JE SUIS SORTIE DE L’HÔPITAL ET MON NEZ N’EST TOUJOURS PAS CONFORME À MES DÉSIRS… QUE FAIRE
Rien. C’est normal. Il faut six mois à un an pour obtenir le résultat final. Mais déjà après deux ou trois mois, vous aurez un bon aperçu de ce qu’on vous a fait. Mon expérience me permet de dire que dans l’immense majorité des cas la satisfaction du patient est assurée et les bienfaits psychologiques très appréciables ; Dans tous les cas, le résultat répond à ce qui a été prévu, ensemble, dans la phase pré-opératoire. Et j’en profite pour rappeler que c’est votre nez définitif : il ne bougera plus (sauf par le simple vieillissement).
EST-CE QU’ON PEUT CRAINDRE DES COMPLICATIONS MÊME S’IL S’AGIT D’UNE OPÉRATION DE NATURE ESTHÉTIQUE
Chirurgie esthétique mais acte médical aussi : il y a donc toujours des risques de complications. Mais si vous avez choisi un anesthésiste et un chirurgien (le premier vous est donné par le second) de haut niveau professionnel, vous avez déjà réduit au maximum tout risque possible. Pour les risques liés à l’anesthésie, les progrès considérables effectués dans ce domaine depuis 20 ans font que ces risques sont pour ainsi dire négligeables. Et le médecin-anesthésiste aura pris soin de vous parler avant pour vous dire quels sont-ils. Au niveau de l’acte chirurgical proprement dit les risques sont : des saignements (habituellement très modérés) ; des hématomes ; des infections des fosses nasales ; des cicatrices visibles (uniquement si il y a eu des incisions externes) ; des atteintes cutanées (des plaies ou érosions aux nécroses, exceptionnellement rares). Si l’un ou l’autre survient, le chirurgien sait les traiter.