L’intervention

Elle dure en moyenne 1 heures 30 minutes.

L’anesthésie

Elle est en règle générale mais une anesthésie locale est possible dans les liposuccions localisées.

L’hospitalisation

Elle dure en moyenne 1 jour. Une chirurgie en ambulatoire reste possible pour les petites liposuccions.

La convalescence

dans les cas modérés compter 3 à 4 jours.

Le coût

Le prix dépend de la quantité prévisible de surcharge graisseuse, lee nombre de zones à aspirer, les antécédents de liposuccion, ainsi que des difficultés prévisibles de l’intervention.
Il comprend les frais d’anesthésie, les honoraires du chirurgien, les frais d’hospitalisation et le suivi du patient après l’intervention.
Sécu : pas de prise en charge possible sauf si liposuccion réalisée dans le cadre d’une abdominoplastie elle-même prise en charge.

POUVEZ-VOUS ME DIRE CE QUE C’EST QUE LA LIPOASPIRATION ET ME DONNER SES LIMITES, S’IL VOUS PLAIT
Tout d’abord il faut bien préciser que c’est une intervention chirurgicale. On peut y avoir recours pour supprimer les surcharges de graisse localisées qui ne disparaissent pas malgré un régime ou des activités sportives. On fait de très petites incisions dans lesquelles on introduit des canules mousses qui sont connectées à un circuit fermé dans lequel il y a une pression négative, ce qui entraine l’aspiration harmonieuse et non traumatisante des cellules graisseuses. Les régions du corps touchables sont : la culotte de cheval, les hanches, l’abdomen, les cuisses, les genoux, les mollets, les chevilles, les bras, le dos et même le visage et le cou. Mais ce n’est pas une méthode d’amaigrissement et on n’en fait pas un moyen de maîtriser son poids. On ne fait pas l’économie d’une amélioration de son hygiène de vie. Ce n’est pas un traitement de l’obésité.
EST-CE QUE LA PEAU EN SORT ABÎMÉE
Au contraire la peau (son aspect) peut être améliorée par la rétraction cutanée provoquée par une lipoaspiration bien faite.
EST-CE QUE C’EST PRIS EN CHARGE PAR LA SÉCU
Non. Jamais.
COMMENT ÇA SE PASSE AVANT L’INTERVENTION
Un bilan pré-opératoire classique est à réaliser. L’arrêt du tabac est conseillé (il ralentit la cicatrisation), aucun médicament contenant de l’aspirine ne doit être pris dans les 10 jours précédant l’opération et, dans certains cas, une contraception orale doit être arrêtée. Le médecin-anesthésiste est vu au plus tard 48 heures avant l’opération. Il faut parfois rester à jeun au moins 6 heures avant l’opération.
QUEL TYPE D’ANESTHÉSIE
Locale ou locale approfondie par des tranquillisants donnés par intraveineuse. Plus rarement sous anesthésie générale ou loco-régionale (péridurale ou rachi-anésthésie). Selon les cas et l’importance des zones à traiter. Le choix est issu d’une discussion entre le chirurgien, l’anesthésiste et le patient. L’hospitalisation va de quelques heures pour de petites lipoaspirations (avec anesthésie locale) à 1 ou 2 jours si l’aspiration est quantitativement plus importante (anesthésie générale).
QU’EST-CE QU’IL Y A SAVOIR D’UN PEU PARTICULIER SUR LA LIPOASPIRATION, SUR L’OPÉRATION
Relâchée ou très infiltrée de cellulite. Il utilise alors des canules motorisées, des canules vibrantes, un couplage à une radiofréquence,etc… Vous noterez que son efficacité est encore très controversée. Il faut savoir aussi que la quantité de graisse extraite est adaptée à la qualité de la peau au-dessus. A la fin une compression modelante faite d’un panty adapté ou de bandes élastiques est faite, pour limiter le gonflement. L’intervention dure de 20 minutes à 3 heures (moyenne : 1 à 2 heures).
EN COMBIEN DE TEMPS LA LIPOASPIRATION N’EST PLUS QU’UN LOINTAIN SOUVENIR
Des gonflements apparaissent. Les douleurs sont en général peu importantes car les canules sont très fines. Une fatigue peut être ressentie les premiers jours. Vous pourrez reprendre vos activités de 2 à 10 jours après l’intervention (si vos activités professionnelles ne sont pas physiquement trop contraignantes). Les ecchymoses se résorbent dans un délai de 10 à 20 jours. Le port d’un vêtement de contention élastique est conseillé pendant 2 à 4 semaines. Les sports peuvent être repris 3 semaines après. Sachez aussi qu’il ne faudra pas exposer au soleil ou aux UV les régions opérées avant 3 semaines.
QUELLES COMPLICATIONS POSSIBLES
Avant de parler des complications je vous répondrai qu’il peut y avoir des imperfections de résultat : une insuffisance de correction, une asymétrie résiduelle ou des irrégularités de surface. Une petite lipoaspiration de correction sous anesthésie locale après le 6ème mois postopératoire viendrait résorber tout cela. Pour les risques liés à l’anesthésie, les progrès considérables effectués dans ce domaine depuis 20 ans font que ces risques sont pour ainsi dire négligeables. Et le médecinanesthésiste aura pris soin de vous parler avant pour vous dire quels sont-ils. Au niveau chirurgical, il peut toujours y avoir des accidents thrombo-emboliques, complication la plus grave. Le port de bas anti-thrombose, le lever précoce et un traitement anticoagulant réduisent les risques. Il peut y avoir des saignements, un hématome et un épanchement lymphatique exceptionnels, des nécroses cutanées qui allongent le temps de cicatrisation, une infection, rarissime, enfin des perturbations métaboliques ou des anémies si la quantité de graisse enlevée est trop grande.